» Back to the pressroom

Share now


[Horizon 2030] Dell Technologies explore les nouvelles relations homme-machine

20/07/2017

· Une vingtaine d’experts internationaux anticipent l’influence des technologies émergentes sur la société et le travail d’ici à 2030.
· Comment les technologies émergentes refondent les relations homme-machine, en des relations plus approfondies et immersives.
· Les êtres humains chefs d’orchestre numérique de demain, connaitront d’énormes bouleversements dans leur façon de travailler de recruter et d’apprendre

Bruxelles - En 2030, toutes les entreprises seront technologiques, c’est pourquoi elles doivent dès à présent commencer à réfléchir à la façon de préparer leurs infrastructures et leurs collaborateurs aux évolutions futures, selon une étude publiée par Dell Technologies. Cette étude, menée par l’Institute for the Future (IFTF) avec une vingtaine d’experts technologiques, universitaires et professionnels du monde entier, examine la manière dont des technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle, la robotique, la réalité virtuelle, la réalité augmentée et le cloud transformeront nos modes de vie et de travail au cours de la prochaine décennie. Intitulée « The Next Era of Human-Machine Partnerships », l’étude analyse également comment les consommateurs et les entreprises peuvent se préparer à une société en perpétuelle évolution.

L’étude prédit notamment que les technologies émergentes, accompagnées d’importantes avancées que ce soit en matière de logiciels, de Big Data et de puissance de traitement, remodèleront nos vies. La société entrera alors dans une nouvelle phase de sa relation avec les machines :
 

  • Des gains d’efficacité et des possibilités sans précédent aideront les êtres humains à dépasser leurs limites
  • Les êtres humains joueront le rôle de « chef d’orchestre numérique », se servant de la technologie comme d’un prolongement d’eux-mêmes afin de mieux diriger et gérer leurs activités au quotidien
  • Grâce à des technologies avancées de mise en relation orientées données, les entreprises pourront découvrir et recruter des talents partout dans le monde
  • L’apprentissage se fera « dans le moment présent » car le rythme du changement sera si rapide que de nouveaux secteurs d’activités se créeront et que de nouvelles compétences seront nécessaires pour survivre


Dell Technologies a commandé cette étude pour aider les entreprises à s’orienter dans un monde incertain et à se préparer aux évolutions futures. Aujourd’hui, le bouleversement numérique redessine impitoyablement des pans entiers de l’activité. Pour la première fois dans l’histoire moderne, les dirigeants mondiaux sont dans l’incapacité de prévoir où va leur industrie. Selon le Digital Transformation Index de Dell, 52 % des décideurs ont vécu un bouleversement majeur de leur secteur sous l’effet des technologies numériques. En outre, près d’une entreprise sur deux pense qu’il existe pour elle un risque de devenir obsolète au cours des trois à cinq prochaines années.

« Jamais auparavant les entreprises n’ont connu un tel bouleversement. Le rythme du changement est bien réel et cela devient désormais une question de survie. Pour entrer de plain-pied dans l’ère des partenariats homme-machine, chaque entreprise va devoir être numérique, avec un place prépondérante données aux logiciels », commente Jeremy Burton, Chief Marketing Officer de Dell. « Cependant les entreprises devront se montrer réactives et augmenter la capacité de leurs machines, préparer leurs infrastructures et accompagner leurs collaborateurs afin d’impulser ce changement. »

« Nous avons été confrontés à deux perspectives extrêmes concernant les machines et l’avenir : d’une part, les craintes suscitées par le chômage technologique et d’autre part, l’excès d’optimisme consistant à voir dans la technologie le remède à tous nos maux sociaux et environnementaux », explique Rachel Maguire, directrice de recherche pour l’Institute for the Future. « Il nous faut plutôt nous concentrer sur ce que pourrait être la nouvelle relation entre les technologies et les êtres humains et comment nous y préparer en conséquence. Si nous engageons les efforts nécessaires au succès des partenariats homme-machine, leur impact sur la société sera enrichissant pour nous tous. »


Parmi les autres conclusions de l’étude:

  • En 2030, la dépendance de l’être humain à la technologie évoluera vers un véritable partenariat. L’homme apportant des compétences telles que sa créativité, sa passion et son esprit d’entreprise. Les machines offriront pour leur part, rapidité, automatisation et gains d’efficacité. La productivité en résultant ouvrant de nouvelles opportunités au sein des secteurs et des responsabilités.
  • En 2030, des assistants personnalisés, intégrant de l’intelligence artificielle (IA), disposeront de capacités bien supérieures à celles d’aujourd’hui, mettant à notre service des fonctions prédictives et automatisées.
  • Les technologies ne remplaceront pas nécessairement les employés mais feront évoluer leurs recherches. Le travail ne sera plus un lieu mais une suite de tâches. Les technologies d’apprentissage automatique permettront d’effectuer des recherches sur les qualifications et compétences des individus, et les entreprises se mettront en quête des meilleurs talents pour des tâches précises.
  • Selon des estimations, 85 % des métiers de 2030 n’ont pas encore vu le jour. Le rythme du changement sera tel que l’apprentissage se fera « dans le moment présent », au moyen de nouvelles technologies telles que la réalité augmentée et la réalité virtuelle. La capacité d’acquérir de nouvelles connaissances sera plus précieuse que les connaissances elles-mêmes.

 

Downloads

Images Plus amples d'informations Logo

Contact

Hilde De Wachter

Content manager
+32 491 377 377
E-mail Twitter LinkedIn



Angelique Van der Kroft

Communications and PR Manager Europe West
E-mail


Dell EMC

Dell EMC, une société de Dell Technologies, accompagne les entreprises pour moderniser, automatiser et transformer leur datacenters, grâce à ses serveurs, ses solutions de gestion d’infrastructures convergées, de stockage et de protection de données. Elle leur offre ainsi une base technologique essentielle pour transformer leur informatique en créant leur cloud hybride, et repenser leur modèle économique en déployant un cloud natif et des solutions de Big Data.
Dell EMC propose à ses clients répartis dans 180 pays dans le monde (dont 98% appartient au Fortune 500) un portefeuille de solutions parmi les plus innovantes et les plus complètes depuis le cœur du réseau jusqu’au cloud.

A propos de l’Institute for the Future

L’Institute for the Future (IFTF) est un organisme indépendant à but non lucratif (article 501 c 3), œuvrant dans les domaines de l’éducation et de la recherche stratégique, fort de près de 50 ans d’expérience. Le cœur de son travail consiste à identifier l’émergence des tendances et discontinuités de nature à transformer la société mondiale et les marchés mondiaux. Ses recherches produisent les prévisions nécessaires aux analyses préalables à l’action et recouvrent un vaste champ de profondes transformations futures, allant des secteurs de la santé aux nouvelles technologies, à l’environnement de travail, à l’apprentissage et à l’identité humaine. En tant qu’organisme à vocation éducative, l’IFTF s’efforce de respecter le principe de fair use (usage raisonnable) et de ne publier que des contenus se trouvant dans le domaine public sous licence internationale Creative Commons 4.0 (CC BY-NC-ND 4.0). L’IFTF a son siège à Palo Alto en Californie. (http://www.iftf.org)