» Back to the pressroom

Share now


De retour de vacances? Il est temps de penser à une sauvegarde!

05/09/2017

Une fois de plus, nous devons tourner la page de ce bel été. A part la nostalgie des souvenirs et l’anticipation d’un nouveau voyage, il nous reste une chose - importante - à faire: sauvegarder nos photos et vidéos de vacances. Seagate, l’expert en stockage, vous propose 7 conseils essentiels pour faciliter ce processus.

1. Différer, c’est condamner
Dans un monde idéal, vous auriez déjà sauvegardé vos photos et vidéos pendant vos vacances. En réalité, la plupart des gens attendent d’être rentrés chez eux pour s’y atteler. Un seul bon conseil? Faites-le tout simplement le plus rapidement possible, sans quoi vous risquez de l’oublier. S’ajoute à cela le fait que le smartphone est devenu, pour beaucoup, l’appareil photo le plus important en voyage. N’oubliez donc pas de le sauvegarder également.

2. Bien plus qu’une simple “délocalisation” de vos fichiers
Il ne suffit pas de déplacer vos photos et vidéos vers un disque dur externe ou vers le cloud. Vous devez réellement en conserver une copie sur un ou plusieurs autres dispositifs et ne pas vous contenter de déménager le tout vers un autre appareil.

Seagate conseille à tous les utilisateurs de suivre la règle 3-2-1: 3 copies sur 2 appareils, dont 1 est conservé en un autre endroit. De manière concrète, cela peut par exemple se faire comme suit: 1 copie sur votre ordinateur et 2 sur des disques durs externes, dont 1 que vous conservez chez un membre de la famille. Ou: 1 copie sur votre ordinateur, 1 copie sur un disque dur externe et 1 dans le cloud.

3. Disque ou cloud?
Tant un disque dur externe que le cloud ont chacun leurs avantages. Une étude révèle que 76% des Belges qui procèdent à des sauvegardes ont recours à un disque dur externe tandis que 33,4% le font via le cloud.

Les disques durs externes procurent une grande capacité de stockage pour un prix attrayant. Autre avantage: un disque dur externe vous garantit de pouvoir accéder à vos données à tout moment tandis que le cloud nécessite une connexion Internet. Par ailleurs, le cloud n’est pas une solution idéale si vos fichiers sont nombreux ou volumineux. Bien souvent, cette solution s’avère alors sensiblement plus onéreuse. Mais elle peut constituer un complément utile par rapport à un stockage à domicile.

4. Manuel ou automatique?
La sauvegarde n’est pas nécessairement une procédure manuelle. Il vous est également possible de l’automatiser. La plupart des systèmes d’exploitation s’accompagnent de logiciels qui rendent la chose possible. De même, la plupart des unités de disque de Seagate sont munies du logiciel Dashboard qui vous permet de déterminer la fréquence des sauvegardes et le type de données que vous sauvegardez, que ce soit pour votre ordinateur ou pour vos appareils mobiles.

5. Conserver une copie supplémentaire à un autre endroit
Cette opération peut paraître une mesure excessive mais il n’en est rien. Si votre sauvegarde se trouve à côté de votre ordinateur et si quelqu’un pénètre chez vous, il y a de fortes chances que vous perdiez tout. Idem si un incendie vient à se déclarer. Un disque dur externe, hébergé chez un membre de la famille ou chez des amis, ou un recours au cloud fait en sorte que vous ne perdiez jamais toutes vos données.

6. Ne laissez pas votre dispositif de sauvegarde connecté à votre ordinateur
Enfin, dès que l’opération de sauvegarde est terminée, déconnectez le disque de votre ordinateur. Ne le laissez pas arrimé 24 heures sur 24. En effet, si un virus ou un rançongiciel vient à infecter votre ordinateur et si le disque est connecté, votre sauvegarde sera, elle aussi, infectée ou encryptée.

7. Quel disque?
Il y en a pour tous les goûts. Le choix du disque qui vous convient le mieux sera dicté par ce que vous attendez exactement de ce type d’équipement. Possédez-vous un ordinateur Windows ou un Mac? Préférez-vous un modèle de bureau ou mobile? La plupart des disques durs externes de bureau requièrent une connexion à une prise de courant tandis que leurs homologues portables sont alimentés via le port USB.

De quelle espace de stockage avez-vous besoin? Pouvez-vous vous satisfaire d’une capacité de 1 To ou avez-vous besoin de 8 To? Et combien êtes-vous prêt à débourser? Un disque Seagate Ultra Slim de 1 To vous coûtera 99,99 euros, un modèle 2 To reviendra à 129,99 euros. A quel point la vitesse de votre disque dur est-elle importante? Quelles doivent être ses possibilités de connexion? Désirez-vous emporter régulièrement votre disque ou restera-t-il la plupart du temps au même endroit? Et désirez-vous disposer de quelques ports USB supplémentaires sur l’unité de disque? Si tel est le cas, mieux vaut opter par exemple pour le Seagate Backup Plus Hub.

Downloads

Images Logo

Contact

Simon Mestdagh

Content Manager
+32 52 55 33 26
E-mail Twitter LinkedIn



Ward Bauwens

Region Head Seagate Branded Benelux and DACH
+32 476 53 20 79
E-mail LinkedIn


Seagate

Seagate crée de l’espace pour chacun. Seagate développe les produits de stockage les plus innovants en réinventant constamment la manière dont nous stockons, partageons et utilisons les données. Lire la suite sur http://www.seagate.com/be/fr/be/ ou sur le blog Seagate: http://blog.seagate.com.

©2017 Seagate Technology LLC. Tous droits réservés. Seagate, Seagate Technology et le logo Seagate sont des marques commerciales ou déposées de Seagate Technology LLC ou de ses filiales aux Etats-Unis et/ou dans d’autres pays. Toutes les autres marques commerciales ou déposées appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Lorsqu’on parle de capacité, un gigaoctet (Go) représente un milliard d’octets, et un téraoctet (To) équivaut à mille milliards d’octets. Le système d’exploitation de votre ordinateur peut utiliser une unité de mesure différente et indiquer une capacité inférieure. Qui plus est, certaines des capacités mentionnées sont réservées au formatage et à d’autres fonctions, et ne sont donc pas disponibles pour le stockage des données.