» Back to the pressroom

Share now


Beltug publie nouveau questionnaire pour évaluer le degré de conformité RGPD des secrétariats sociaux

13/12/2017

Beltug publie un nouveau questionnaire pour évaluer le degré de conformité RGPD des secrétariats sociaux.
L’association annonce par ailleurs la naissance d’un nouveau forum belge dédié aux échanges d’informations et d’expériences en matière de vie privée.

Sint-Niklaas, 13 décembre 2017 - Dans la perspective de plus en plus proche du 25 mai 2018, date-butoir pour l’entrée en vigueur de la réglementation RGPD en Europe, Beltug, l’association belge qui défend les intérêts des CIO et des autres responsables ICT, dévoile son “Privacy Council”. Ce Conseil est une plate-forme destinée aux spécialistes vie privée expérimentés qui pourront y partager informations et expériences en matière de protection de la vie privée.
Beltug lance par ailleurs un questionnaire que les entreprises peuvent utiliser pour évaluer le degré de conformité RGPD de leur secrétariat social.

Les secrétariats sociaux détiennent une masse de données personnelles

“Le 25 mai 2018, le jour où le Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Regulation ou GDPR en anglais) sera activé, se rapproche à grands pas. Les sociétés ont besoin de toute l’aide possible pour s’y préparer”, déclare Danielle Jacobs, directrice générale de Beltug. “Beltug veut accompagner les entreprises dans ce périple en leur procurant des outils concrets. Nous avons par exemple préparé un questionnaire que les entreprises peuvent utiliser pour vérifier si leur secrétariat social sera conforme au RGPD à partir du 25 mai. Le fait est que quasiment toutes les sociétés ont recours, en Belgique, à un secrétariat social pour gérer les salaires. Ces secrétariats sociaux ont dès lors en leur possession de nombreuses informations personnelles sur les collaborateurs et sont donc concernés au premier chef par le RGPD. Ce questionnaire permet aux entreprises de s’appuyer sur un outil complet qui passe en revue tous les aspects du règlement qui s’appliquent à un secrétariat social. Cela leur évite de devoir effectuer cet important exercice elles-mêmes. Il est par contre important que chaque société procède à un tel examen. Elles y sont d’ailleurs obligées dans le cadre de la réglementation RGPD.”

Une nécessaire plate-forme pour échanger des expériences et peser sur le cadre politique

Le besoin d’un Privacy Council s’est par ailleurs fait sentir. Il était en effet nécessaire de proposer une plate-forme, organisée par Beltug, où des spécialistes belges de la vie privée, venus de différents secteurs, puissent se rencontrer et procéder à des échanges au sujet de la préparation au RGPD mais également sur des thèmes plus génériques ayant trait à la vie privée.

“Le Privacy Council s’adresse aux spécialistes en vie privée des grandes entreprises et rassemble des personnes venant de divers horizons. Par exemple des Data Privacy Officers, des experts en sécurité et des juristes”, souligne Danielle Jacobs.

Les activités du Privacy Council s’inscrivent dans le droit fil des objectifs fondamentaux de Beltug, à savoir favoriser l’échange de bonnes pratiques et d’expériences entre experts en vie privée afin de les utiliser ensuite pour informer les autres membres.
Par ailleurs, les travaux de ce groupe seront également utiles à Beltug pour peser sur l’élaboration des politiques des autorités publiques. “En communiquant aux autorités publiques le fruit des réflexions du monde des entreprises, nous espérons faire naître un dialogue qui permettra de mieux aligner les futures décisions politiques sur les besoins réels de chacun”, déclare encore Danielle Jacobs, soulignant ainsi les raisons d’être de ce Conseil. “Le travail peut également concerner des choses très concrètes mais indispensables. Nous voulons par exemple instaurer une concertation sur la manière concrète de notifier une fuite de données auprès de la Commission Vie privée.”

Les représentants d’entreprises et d’organismes tels que Bpost, Engie, Agfa, UCB, Proximus, Allen&Overy et le SPF Finances se sont d’ores et déjà fait membres du Conseil lors de la session inaugurale qui s’est tenue le 15 novembre. Les membres de Beltug auront bientôt l’occasion de poser leur candidature.

Un large panel d’initiatives RGPD

Le Privacy Council est l’initiative la plus récente qu’a prise Beltug afin de préparer les membres de l’association au coup d’envoi officiel du RGPD. Beltug avait déjà proposé précédemment son Vendor Assessment Questionnaire. Ce dernier comporte les questions qu’une société peut poser à ses prestataires cloud afin de vérifier la manière dont ils s’emparent du RGPD. Les chiffres démontrent que de telles initiatives sont bel et bien nécessaires: ce premier questionnaire a ainsi été consulté plus de 400 fois à ce jour. Le nouveau questionnaire, et sa liste de questions liées au RGPD destinées à votre secrétariat social, est disponible sur simple demande pour toutes les entreprises et organisations. La demande peut en être faite via l’adresse info@beltug.be .
 

Downloads

Informations sur Beltug Logo

Contact

Hilde De Wachter

Content manager
+32 491 377 377
E-mail Twitter LinkedIn



Danielle Jacobs

Managing Director Beltug
+32 495 10 88 51
E-mail Twitter LinkedIn


Beltug

Avec plus de 1380 membres issus de 430 entreprises, Beltug est la plus grande fédération belge de décideurs ICT de différents secteurs économiques et des pouvoirs publics. La gestion de licences de logiciels, le cloud et la sécurité, les contrats IT, la mobilité d'entreprise, la protection de la vie privée et des données, l'IoT, etc., figurent à notre agenda. www.beltug.be